Bienvenue sur Ahnif & Tamelaht

Une association manifeste sa colère

drapeaudz.gifL’Association culturelle Tafarkout s’est rapprochée de notre journal par la voix de son président Kaci Bakir pour s’indigner du demi-refus qu’il a essuyé auprès du maire intérimaire, concernant la conditionnalité d’attribution de trois drapeaux (Emblème national) au profit de l’association. Cependant, selon le même interlocuteur, le maire intérimaire a affirmé la disponibilité de l’APC de les mettre à la disposition de l’association moyennant une décharge et leur restitution après usage. Hors, l’association les demande et affiche sa volonté de les verser à son patrimoine propre. C’est ce qui a constitué l’objet de la discorde. Reprenant les reproches à l’encontre des différentes composantes de l’exécutif communal présentes et passées, il a jugé très insuffisant les aides à travers lesquelles la commune manifeste son intérêt au mouvement associatif d’une façon générale. Circonstance illustrative : il remémore les conditions dans lesquelles l’association a rendu hommage  à l’interprête de la chanson kabyle en la personne du défunt “ Salah Saâdaoui”, natif de Taksabt, commune de Ahnif ; là la déception était à son comble.  C’est ainsi qu’il a souligné ce qui lui parait un contresens, en ne s’expliquant pas la conditionnalité mise en avant tout en la rapportant à la nécessité identifiée de consolider les valeurs de la citoyenneté et la promotion de la culture de l’emblème national.  Il rapporte à ce titre, la campagne menée par la Radio algérienne, laquelle a organisé une manifestation médiatique nationale portant sur la dimension de l’attachement à l’emblème national “ Un drapeau dans chaque foyer”. Il conclut que cela devait être systématique que les drapeaux demandés  leur soient attribués et déplore que son association n’en soit pas dotée pour son propre patrimoine.

D. Meghras

18 août, 2008 à 19:59


Laisser un commentaire