Bienvenue sur Ahnif & Tamelaht

La population de Tiksraï ferme le siège de l’APC

yazidzerhouni.jpgHier matin, peu après l’ouverture des services de la municipalité, un groupe de personnes, tous âges confondus, du village de Tiksrai, a envahi les lieux et ordonné au personnel de l’APC l’évacuation des services . Quelques instants plus tard, tous les services ont été vidés de leurs occupants. S’étant rendu sur les lieux, nous avons appris qu’un groupe de personnes a cadenassé de l’intérieur le portail principal d’accès à l’enceinte de la municipalité. Aussi, a-t-on appris que ce groupe s’est isolé à l’intérieur avec le second adjoint au maire et le secrétaire général de la commune afin de débattre à leur aise (les personnes) du marasme qui pèse sur leur village. Dans le parc attenant à l’enceinte de la municipalité, un regroupement de personnes s’est constitué au fur et à mesure que l’heure avance. C’est ainsi que l’on a su que parmi les motifs mis en avant dans ce qui semble être un bras de fer sournois, quelques interlocuteurs concernés le justifient par l’absence de prise en charge de leurs besoins vitaux, en particulier le manque d’eau.  Pour d’autres, il s’agit ni plus ni moins d’un manque d’égard à leur encontre puisque les responsables sont avars de propos, et n’ont pas jugé utile de donner suite aux projets retenus, et non encore mis en chantier.  Selon l’impression générale, qui se dégage des différentes animations lors de discussions groupusculaires, il y a tout lieu de craindre que cette nouvelle perturbation s’inscrive dans le temps. Quelques orateurs, ont énuméré un ensemble de projets ayant connu une mauvaise exécution, et d’autres (projets) souffrant d’un manque de suivi adéquat. Le mieux à faire selon eux, serait de fermer le siège de l’APC aussi longtemps que nécessaire afin d’amener le wali à intervenir et dégager une voie de sortie de ce marasme quasi-intégral. Par ailleurs, nous apprenons que le chef de la daïra de M’Chedallah serait en route pour la commune d’Ahnif où il doit rencontrer les citoyens protestataires pour tenter de trouver des solutions aux problèmes posés.     

Dj. Meghras   

4 août, 2008 à 12:08


Laisser un commentaire