Bienvenue sur Ahnif & Tamelaht

Afin de sauvegarder la mémoire nationale

algerie.jpg

Hommage aux veuves de chahids à Ahnif

Dans une ambiance de communion, dès les premiers pas menant à la salle ayant abrité la cérémonie, les arrivants ont eu droit à une exposition des portraits des martyrs. Une façon générale de les sensibiliser à l’histoire et la révolution. Comme à l’accoutumée, la cérémonie a débuté par l’audition de l’hymne national.

S’inscrivant dans l’impératif de sauvegarde de la mémoire nationale et à l’instar de tous les recours du pays, la commune de Ahnif a marqué cette date du 5 Juillet par l’organisation d’une cérémonie de remise de prix, des attestations d’honneur à l’adresse des veuves de chahids, en guise de reconnaissance au sacrifice suprême des chahids et l’immortelle exemplarité de leur combat.

invitée par l’APC, en collaboration avec l’organisation des moudjahidine de la commune, la localité a vécu des moments émouvants à travers la réalisation d’un riche programme d’animation, au sein de l’enceinte scolaire (CEM) baptisé au nom du chahid : Hocine Messaoud. Dans une ambiance de communion, dès les premièrs pas menant à la salle ayant abrité la cérémonie, les arrivants ont eu droit à une exposition des portraits des martyrs. Une façon générale de les sensibiliser à l’histoire et la révolution Comme à l’accoutumée, la cérémonie a débuté par l’audition de l’hymne national.

Dès l’ouverture, le P/APC prenant la parole, a remercié les présents, et rappelé dans un discours bref la symbolique du 5-Juillet et sa spécificité dans la mémoire des Algériens. Lui succédant, deux représentants des moudjahidine ont pris la parole, et ensuite la parole a été élargie  à tout requérant de l’assistance. Dans une charge émotionnelle, un chanteur connu dans la région en l’occurrence “Taâmourt Rachid” a pu capter l’émoi de l’assistance en interprétant deux chansons magistrales à travers lesquelles, il remémore les dures épreuves  endurées par les chahids et moudjadine et la justesse de la cause, tout en faisant valoir la nécessité de prolonger le combat dans le présent et le futur pour consolider et bâtir une nation forte et digne des sacrifices ultimes et des lots de souffrances ayant parsemé le chemin de la gloire et de la liberté.

Dj Maghras

8 juillet, 2008 à 16:24


Laisser un commentaire