Bienvenue sur Ahnif & Tamelaht

Enfin le dégel

Assemblée communale d’Ahnif

Le feuilleton des communes bloquées pour des raisons multiples, qui sévit au sein des nouvelles assemblées issues des dernières élections locales semble être terminé et de là, la crise de gel résolue pour la commune d’Ahnif qui, elle aussi, à l’instar de multiples communes de la wilaya de Bouira.

Ainsi, c’est lors de la troisième réunion qui s’est tenue cette fin de semaine que la décision est prise pour mettre en place les structures de gestion, à savoir le 1er vice-président, reviendrait à l’élu du FLN pendant que le second vice-président irait, par principe d’équilibre de localité, au second élu du FFS. En parallèle, deux délégués communaux seront installés où la localité d’Ighrem aura le sien en la personne du second élu du FLN, en attendant le second, inhérent à celle d’Ighil Nath Ameur, dans les prochains jours.

Il est à noter que cette mise en place des structures a été faite, même si les autres élus ont boycotté, la cérémonie et sur ce vice de forme portant sur leur absence répétée à trois reprises que la décision a été tranchée par l’actuel maire en vertu de l’article 17 du code communal.

Messaâd Kaci

21 janvier, 2008 à 20:06


2 Commentaires pour “Enfin le dégel”


  1. ahnif écrit:

    Il est regrettable de constater que les élus de l’APC de Hanif supposes être la crème de notre commune se battent pour leurs intérêts personnels et courent derrière des postes en reléguant l’intérêt général au second plan.
    Ceci dit le mardi 12/02/2008 à 9h du matin une réunion extraordinaire de l’assemblée a eu lieu et a abouti a l’élection de justesse de l’exécutif communal, évitant la dissolution imminente de l’assemblée et libérant ainsi toute une population de la situation de blocage.
    Le P/APC usant de son droit de proposition a réitère l?ancienne proposition a savoir un adjoint FLN et un autre FFS proposition qui a été rejetée par les cinq élu dissidents et une deuxième proposition a été présentée comme suit : un adjoint FFS un autre RCD deux délégués FLN , proposition qui recueilli quatre voix, deux voix du FFS et deux du FLN et quartes voix contre l?élu du RCD optant pour le boycott et comme prévoit le code communal en cas d?égalité de voix celle du président est prépondérante donc la délibération est passée avec cinq voix contre quatre.
    En passant je tiens à saluer le sens de responsabilité qui caractérise les deux élus du FLN qui malgré le contre vote du RCD ont porté ce dernier au poste d?adjoint

    Répondre

  2. amlah écrit:

    j’ajoute à mon camarade que tout les elus que se soit de la gauche ou de droite sont des inconpitants qui cherches à satisfaire leurs interets personnel . et de ne jamais penser à l’interet public qui est senser etre le seul problem qui leurs interesse , malheureusement se sont tout les elus que se soit au niveux de l’apc ; de l’apw au bien de l’apn qui pensent ainsi .cette situation qui rend notres commune notre wilyas et notre peys vivere les multiples crises connues dans la societe algerienne .
    c’est maleureux c’est maleureux c’est maleureux c’est maleureux………….
    ……………………………………..je fume du the je reste hevier le couchmard contenu…………………………………à suivre

    à suivre

    Répondre


Laisser un commentaire